LIBRE CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde.
En fait, c’est toujours comme cela que ça s’est passé »
Margaret Mead

Pétition Citoyenne pour :

K

La liberté de cultiver légumes et plantes dans son jardin sans être taxé

K

La suppression de toute les taxes qui frappent les jardins et leurs abris

K

La liberté de commerce et d’échange des semences et plants du patrimoine paysan de l’humanité

K

Alimentation bio dans toutes les collectivités publiques (crèches, écoles, collèges, lycées, universités, hôpitaux, cliniques, EPHAD, etc.)

K

Le droit d’accès gratuit à l’eau pure

               Connaissez-vous le Catalogue officiel des espèces et variétés qui nous interdit les semences et plants du patrimoine paysan de l’humanité ?

          Vous devriez, ce catalogue répertorie les espèces et et leurs variétés cultivées dont les semences sont autorisées à la vente et à la culture.

          Créé en 1932, il est maintenant sous l’unique contrôle des cinq plus grands groupes semenciers privés français qui dirigent le Groupement National Interprofessionnel des Semenciers (GNIS).

           Les semenciers du GNIS détiendraient à eux seuls 90 % des semences que nous avons le droit, qu’ils nous accordent, d’acheter et de planter ! 

          Ce GNIS qui décide pour les seuls et uniques intérêts des semenciers, des plants et semences et que nous avons le droit d’acheter, de vendre, d’échanger et EGALEMENT de cultiver.

         Ces industriels ont supprimé 80 % des semences de ce catalogue depuis 1955, semences que nous n’avons plus le droit de commercer, d’échanger et même de cultiver !(Selon les textes de loi qui peuvent être appliqués à tout moment)

         L’industrie des semences s’accapare un bien de l’humanité pour son seul et unique profit, c’est d’ailleurs ce que dénonce le grand chef français Oliver Roellinger dans une émission de télévision (à voir en cliquant sur « Olivier Roellinger et la Catalogue ».

          Alors que depuis la nuit des temps, pour le bienfait de notre alimentation, les agriculteurs et les paysans ont échangé leurs graines et leurs plants, c’est maintenant interdit par l’État pour le seul et unique bénéfice des actionnaires de l’industrie semencière privée.

          Ils ne taxent pas Total ou Google, mais ils taxent les abris de jardin des retraités qui gagent moins de 1000 € par mois

          En France, 5 754 000 retraités touchent moins de 1 000 € de retraite par mois (8 820 000 touchent moins de 1500 € par mois).

          Beaucoup d’entre eux jardinent pour se nourrir.

        Savez-vous qu’en 2019, il fallait payer une taxe « d’aménagement » pour les abris de jardin de 753 euros le m2 en dehors de l’Ile de France et de 854 euros en Île-de-France ?!

         On ne peut plus planter des semences paysannes et bios dans nos jardins, mais ceux qui décident de cela se gavent de bons produits, comme au Sénat : « Les restaurants du Sénat »

          Quant aux impôts de Total ou de Google, les parlementaires ont autre chose à faire que de s’en occuper…

           il n’y pas que les légumes et nos abris de jardin, ils s’attaquent également à notre eau !

           Incroyable, sur ordre de la préfecture, le mètre cube d’eau risque de passer, sans aucune raison autre qu’ils se gavent un peu plus, de 1,40 € à 2,74 € dans la commune de Saint-Vincent-de-Durfort en Ardèche.

À lire sur France Bleu : « Hold up sur l’eau en Ardèche »

           Nestlé a mis main basse sur l’eau potable gratuite

           Cela rapporte des milliards à ses actionnaires, mais bientôt boire un verre d’eau pure coûtera une petite fortune comme dans certains pays d’Asie où ceux qui vendent l’eau pure en bouteilles polluent les sols et les nappes phréatiques.

            Une vidéo à regarder sur ce sujet : « Fini l’eau gratuite avec Nestlé »

            Il faut les arrêter ! Il s’agit de nos droits fondamentaux d’être humain ! 

             Rejoignez-nous en signant cette pétition qui va nous permettre de nous regrouper pour défendre nos droits fondamentaux !

             Les élections municipales approchent, beaucoup de petites communes sont concernées par ces problèmes.

          Les semences paysannes et l’eau sont un bien de l’humanité, leur libre accès fait partie de nos droits fondamentaux d’être humain ! Les abris de jardin n’ont pas à être taxés ! 

            Signez cette pétition pour que nous ayons le droit de planter dans nos jardins toutes les semences et plants du patrimoine paysan de l’humanité et que nous ayons un accès libre à l’eau pure.

Nombre de signatures :

277

  • Hors France ? Ajoutez votre indicatif pays ex: BE-1000
  • Votre adresse email restera strictement confidentielle et ne sera jamais échangée.